top of page
Ensemble Correspondances 

L’ensemble baroque Correspondances lance la 5ème édition de son festival itinérant « L’Échappée musicale normande », une tournée baroque à vélo au cœur du patrimoine régional normand. Du 2 au 8 août 2024, les 10 musiciens traverseront l’Orne en six concerts-étapes, du Perche au Bocage Ornais. Balades à pied ou à vélo et visites du patrimoine naturel et historique local seront organisées à chaque étape autour du concert. La tournée commencera au Theatre Basse Passiere le vendredi 2 aout.

Une aventure musicale, sportive et culturelle pour petits et grands !

ensemble correspondances.png

Vendredi 2 aout 19h.

(admission jusqu'à 18h50)

Concert: Admission Générale

18,00

Concert:

Admission enfant sous

sous l'âge de 14 ans

(Places reduites limitées.)

10,00

Pour tout renseignement, contactez :

contact@theatrebassepassiere.com

Dîner table d'hôte (après spectacle): 35 

Reservations: contact@theatrebassepassiere.com

17h : Balade commentée à pied au départ de l’église de Préaux-du-Perche, avec la complicité de Patrick Bard

Balade à pied gratuite, réservation conseillée: www.billetweb.fr/l-chappee-musicale-normande

 

                                                  Programme du Concert 19h

L’ensemble propose, cette année, de retourner quelques siècles en arrière dans Les Palais de Rome, un programme redonnant vie aux musiques sacrées italiennes du XVIIème siècle, tant admirées de leur temps, aussi bien dans les églises de Rome que dans les palais des grandes familles de la ville.    

 

Pendant tout le 17e siècle, Rome est au centre de l’Europe. Les plus fameux artistes côtoient de grands mécènes, et il nait dans la Cité Éternelle des œuvres de toutes parts : des monuments paraissent, des fontaines jaillissent, des façades s’érigent, les églises sont ornées de tableaux des plus grands peintres, les compositeurs font résonner chacune des mille églises d’œuvres inouïes… Tout est fait pour étourdir, faire perdre pied dans un tourbillon créatif continu, pour emporter l’adhésion des fidèles. 

 

Au fil de 10 jours, en compagnie d’une équipe de 10 fantastiques musiciens, au gré des routes normandes, l’ensemble Correspondances propose de voyager de quelques siècles en arrière pour redonner vie à ces musiques sacrées, tant admirées de leur temps, aussi bien dans les églises fameuses de Rome, que dans les palais des grandes familles de la ville, toutes prétendant par ces démonstrations de somptuosité, à placer l’un de leurs pour la succession sur le trône de St Pierre ! 

 

Œuvres ( le programme varie de lieu en lieu): 

  • Tiburtio Massaino 1e leçon de Jérémie;  Francesco Foggia Constitues eos principes

  • Bonifazio Graziani Salve regina;   Luigi Rossi Il peccator pentito

  • Giovanni Fontana Sonata settima ;  Luigi Rossi Salve regina

  • Stefano Landi Il sant'Alessio;  Tarquino Merula La Ninna nanna

  • Luigi Rossi La cecita

 

Distribution :

Camille Chopin: soprano   Caroline Bardot:  soprano    Lucile Richardot: alto  Antonin Alloncle: ténor  Tristan Hambleton: basse     Béatrice Linon: violon  Christophe Mourault: violon   

Mathilde Vialle: viole de gambe   Thibaut Roussel: théorbe   

Sébastien Daucé:  orgue, virginal, direction 

Ensemble Correspondances

 

Fondé à Lyon en 2009, Correspondances réunit sous la direction du claveciniste et organiste Sébastien Daucé une troupe de chanteurs et d’instrumentistes, tous spécialistes de la musique du Grand Siècle. Devenu en quelques années une référence dans le répertoire de la musique française du 17è siècle, l’ensemble donne aussi bien à entendre une musique aux sonorités qui touchent directement l’auditeur d’aujourd'hui qu’à voir des formes plus originales et rares tels que l’histoire sacrée, le ballet de cour, le semi-opéra ou le mask portés à la scène.

 

L’attachement de l’ensemble à faire revivre des compositeurs à la renommée déjà confirmée autant qu’à revivifier l’image de musiciens oubliés a donné naissance à dix-huit enregistrements chez le label harmonia mundi distingués par la critique française et internationale.

ensemble correspondance sebastien Dauce.webp

Sébastien Daucé- fondateur 

Organiste, claveciniste, Sébastien Daucé est animé par le désir de faire vivre un répertoire foisonnant et encore peu connu : celui de la musique française du XVIIe siècle. 

C’est pendant sa formation au Conservatoire supérieur de Lyon qu’il rencontre les futurs membres de Correspondances. Il y bénéficie notamment de l’enseignement de Françoise Lengellé et d’Yves Rechsteiner. D’abord sollicité comme continuiste et chef de chant (ensemble Pygmalion, Festival d’Aix en Provence, Maîtrise & Orchestre Philharmonique de Radio France…), il fonde à Lyon dès 2009 l’ensemble Correspondances, réunissant auprès de lui chanteurs et instrumentistes épris du répertoire français sacré du Grand Siècle. 

Avec l’ensemble, qu’il dirige depuis le clavecin ou l’orgue, il parcourt la France et le monde, et enregistre fréquemment pour la radio. Sébastien Daucé et l’ensemble Correspondances sont en résidence au théâtre de Caen avec lequel ils développent leurs premiers projets scéniques (Trois Femmes mis en scène par Vincent Huguet en 2016, puis Le Ballet Royal de la Nuit, légendaire ballet de cour qui vit naître le mythe du Roi Soleil, mis en scène par Francesca Lattuada en novembre 2017). Atypique dans ses propositions scéniques, l’aventure se poursuit avec le mask anglais Cupid & Death en 2020, une résurrection du Sacre de Louis XIV en 2021 et un David & Jonathas de Charpentier en 2023. Sébastien Daucé et l’ensemble Correspondances sont également associés à l’Opéra et à la Chapelle du Château de Versailles et au Musée du Louvre. 

Le Japon, la Colombie, les Etats-Unis et la Chine marquent autant d’étapes dans la carrière de l’ensemble, aux côtés de collaborations régulières en Europe (Angleterre, Allemagne, Benelux, Pays-Bas, Italie, Pologne). Son exploration d’un répertoire peu joué, souvent inédit, aboutit avec le soutien du label harmonia mundi, pionnier à bien des égards dans le répertoire baroque, à une discographie de dix-huit enregistrements remarqués par la critique : Diapasons d’or de l’année, ffff Télérama, Editor’s Choice de Gramophone, Chocs de l’année de Classica, Prix de la Critique Allemande du disque, Prix Cécilia de la critique belge… 

L’ensemble bénéficie d’une reconnaissance internationale : en 2016, il est récompensé lors de la cérémonie des Echo Preis à la Konzerthaus de Berlin dans les catégories de Meilleures Premières Mondiales pour Le Concert Royal de la Nuit et de Meilleur jeune chef de l’année ; le magazine australien Limelight lui décerne la récompense du meilleur opéra de l’année 2016 pour son Concert Royal de la Nuit. 

Parallèlement à ses activités de musicien, Sébastien Daucé collabore avec les meilleurs spécialistes du XVIIè siècle, publiant régulièrement des articles et participant à d’importants projets de performance-practice. Passionné par la question du style musical, il édite la musique qui constitue le répertoire de l’ensemble, allant jusqu’à en proposer quand cela s’impose, des recompositions complètes, comme ce fut le cas pour Le Ballet Royal de la Nuit. Il a enseigné de 2012 à 2018 au Pôle Supérieur de Paris. En 2018, il était directeur artistique invité du London Festival of Baroque Music. En 2023, il prend la direction artistique des Promenades Musicales du Pays d’Auge 

bottom of page